25 au 27/09/2003 : De Katherine à Alice Springs

25 au 27/09/2003 : De Katherine à Alice Springs  

 

Nous quittons le camping de Katherine à 8h et Myriam prend le volant. On atteindra Alice Springs d’ici 2 jours, il y a 1200 kms à parcourir.

         

La route est désespèrement droite et monotone, et il faut rester très concentré pour ne pas s’endormir. Nous croisons quelques véhicules mais surtout des road trains. (longs camions avec 3 ou 4 remorques).

Road Train

 

        

Premier arrêt : Daly Waters, pub célèbre au milieu de nulle part ! Ce pub, dont les murs sont couverts de cartes de visite, de soutien-gorges, de culottes, de billets de banque et autres souvenirs laissés par des voyageurs de passage, affirme être le plus ancien du territoire (sa licence de débit d’alcool remonterait à 1893 !)

 

Vidéo du pub de Daly Waters et de la route vers le Centre Rouge.

        

Depuis Daly Waters, Le paysage a changé : les arbres sont moins hauts, et la terre plus rouge. On se rapproche du Centre Rouge.

 Après 500 kms, on s’arrête au camping de Renner Springs, “bourgade” composée essentiellement d’une station service, d’un motel, d’une épicerie, d’un camping où nous sommes tout seuls et d’un bar. 

C’est d’ailleurs du bar que nous écrivons ce soir. Il est typiquement australien avec là aussi, comme à Daly Waters, des cartes de visite, des billets de banque, des casquettes et plein d’autres choses suspendus sur ses murs ! 

Le pub de Renner Spring 

 

 Camping de Renner Springs

Un grand bonjour et de grosses bises à nos proches, amis et collègues de travail qui nous lisent. Et des bises toutes spéciales à Anne et Julie. Comme vous le constatez, tout va bien. Notre rêve se réalise. C’est super !

A demain…

 

 

26 Septembre : Renner Springs – Alice Springs

 

   Nous quittons Renner Springs ce matin tôt, car il reste 670 kms à faire. Le paysage s’est encore diversifié : la végétation devient rase, des buissons remplacent les arbres, et la terre est vraiment rouge. Il faut s’accrocher au volant car il y a de fortes bourrasques de vent latérales par moments.

Sur la Stuart Highway

En cours de route, on s’est arrêté, bien sûr, aux Devils Marbles (ou les Billes du Diables). D’énormes rochers ronds et rouges, posés ça et là, comme tombés du ciel, mais qui ont une signification particulière pour les aborigènes.
 

 

 

         

 

         

Nous arrivons à Alice Springs en fin d’après midi. C’est une “grande” ville avec ses 25 000 habitants ! On s’installe au camping Big4 à la sortie de la ville. C’est bien le plus beau camping qu’on ait eu jusqu’à présent.

         

Étonnamment, il fait frais !…

    

    Nous avons réservé pour après demain matin un vol en montgolfière au dessus du bush. Après avoir téléphoné à nos amis australiens d’Adelaide et de Melbourne, nous sommes allés dîner dans un resto en ville, au “Blue Grass” avec au menu barramundi grillé (poisson australien) excellent, accompagné d’une salade grecque et d’un Chardonnay bien frais ! Sur les rotules, à 22h30, on est rentré se coucher.

 A +

 

 

27 Septembre : Alice Springs

 

 Alice Springs est une ville moderne avec ses magasins, ses restaurants. ville étape également, avant d’aller à Uluru. On y trouve de grands parcs ou l’on voit toujours des Aborigènes, assis en groupes sur les pelouses, oisifs, parlant très fort.

                                

Un centre piétonnier (le Mall) regroupe en grand nombre, boutiques, supermarchés, cafés. C’est une ville très agréable.

              

 

       

Soirée tranquille au camping…

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.



                                                   

Laisser un commentaire