L’échange de maison

Échangez votre maison !

 

 

Nous pratiquons l’échange de maison depuis 2010 et nous sommes enchantés de cette formule de vacances. Nous avons, à ce jour, réalisé 16 échanges (Australie – Etats Unis (New York) – Etats Unis (Californie) – Thaïlande – Angleterre – Irlande – Suède – Canada (Québec 2 fois) – France (Paris 2 fois – Bretagne 3 fois) – Pays bas – Suisse).

 

Nos partenaires d’échange

 

Notre prochain échange sera au Costa Rica pendant 2 mois en Mai et Juin 2019. Nous avons été sollicités par des canadiens qui vivent là bas depuis 12 ans. Ils nous recevront chez eux avant de venir chez nous. Nous échangerons également nos véhicules. Nous en profiterons d’ailleurs pour visiter d’autres pays d’Amérique centrale durant les 2 mois.

Mais l’échange de maison, comment cela fonctionne-t-il ?

 Nous avons découvert l’échange de maisons en 2009, par l’intermédiaire de Canadiens qui  nous avaient contactés via notre blog, afin d’avoir des renseignements sur le studio que nous avions loué en 2003 à Sydney.

Ils nous ont dit qu’ils faisaient un échange de maisons avec des Australiens de Brisbane et, du coup, nous nous sommes intéressés immédiatement à cette formule.

Trocmaison

Nous nous sommes inscrits sur le site Trocmaison.com .

Fondé en 1992 aux États-Unis, Home Exchange s’est internationalisé en 2005. Du côté francophone, le site se nomme Trocmaison. La plateforme est disponible en 16 langues et propose plus de 65 000 offres dans 150 pays. La cotisation annuelle est de 112 euros (deuxième année gratuite si aucun échange n’a été conclu durant la première).

Comment procède-t-on ?

Nous nous présentons sur le site avec notre profil personnel, en joignant une photo (très important) :

Qui sommes-nous ? Combien sommes-nous ? Que faisons-nous dans la vie ? Où aimerions-nous voyager ? Où avons-nous déjà voyagé ? Quelles langues parlons-nous ?

 Nous précisons nos goûts, décrivons notre maison, notre quartier, notre région (photos à l’appui), les endroits que nous souhaitons visiter et les dates de disponibilités. Les échanges peuvent se faire simultanément ou non.

“On n’échange pas seulement une maison, mais on bâtit une relation humaine d’échange !”

 

Echange de maison

Comprendre les différents types d’échanges

Il existe plusieurs façons d’échanger…

L’échange direct (ou réciproque et simultané)

C’est l’échange de maison dans ce qu’il a de plus classique. C’est simple : vous allez chez monsieur Chose, pendant que monsieur Chose vient chez vous. C’est réciproque ET simultané. 

L’échange non simultané (mais réciproque)

Dans ce cas-ci, vous allez chez monsieur Chose et monsieur Chose viendra chez vous… seulement, vos séjours n’auront pas lieu en même temps : ils ne seront pas simultanés. Exemple : vous partez 2 semaines en camping en août ? Votre partenaire d’échange pourrait venir s’installer chez vous. En échange, il vous donnera accès à sa maison (ou à sa résidence secondaire) à un autre moment de l’année. C’est donc réciproque, mais pas simultané !

Confirmez votre échange

Une fois que vous avez trouvé un partenaire d’échange, le mot d’ordre est COMMUNICATION.

Communiquez beaucoup et mettez au point les termes de l’échange. Soyez clairs, n’hésitez pas à reformuler, à vous assurer d’avoir bien compris (surtout si vous échangez tous les deux dans une langue qui n’est pas votre langue maternelle).

Échangez par courriel, par téléphone ou par vidéoconférence et entretenez une bonne communication.

Préparez un guide de la maison efficace (en français et en anglais)

Nous avons un document avec toutes les informations concernant le bon fonctionnement de la maison (appareils électriques, machine à laver, code wifi etc.. et les adresses utiles (supermarchés, médecin etc…)

Nous avons également un classeur guide touristique, avec tout ce qu’il y a à voir dans notre région, une carte géographique, des guides, des dépliants touristiques, des adresses de bons restaurants etc…

Guide de la maison                    Guide de la région

Nous avons très rapidement été sollicités (nous en sommes à plus de 300 sollicitations depuis 2009).

Ainsi avons-nous échangé simultanément avec les Australiens de Wollongong (près de Sydney) en 2010, puis avec des Canadiens en 2011, des Américains, des Anglais et des Français en 2012 etc… Cela s’est merveilleusement bien passé à chaque fois et nous sommes devenus des amis et correspondons régulièrement. D’ailleurs, nous avons mis en contact les Canadiens avec les Australiens et nous nous sommes tous retrouvés en 2012 à Wollongong chez nos amis australiens !

” Il y a un grand respect mutuel, nous n’avons jamais eu de problèmes “

Cette formule est très intéressante, nous échangeons également les véhicules de façon à avoir une liberté d’action.

 Si l’on souhaite partir longtemps, on peut combiner plusieurs échanges consécutifs, ainsi nos amis australiens étaient venus en France 3 mois et avaient échangé avec 3 familles françaises.

L'échange de maison

” Loin de l’anonymat d’un hôtel “

Cette formule est économique également, puisque, en dehors du billet d’avion, vous vivez sur place comme chez vous, avec l’avantage d’être dans un endroit confortable et vivant, loin de l’anonymat d’un hôtel et vous pouvez facilement entrer en contact avec vos voisins et connaître la culture locale et ainsi échanger sur vos modes de vie.

Pour les gens un peu hésitants à l’idée de laisser leur maison à des “étrangers”, sachez qu’il en est de même pour eux, et qu’il y a de ce fait un profond respect du bien d’autrui. Nous laissons d’ailleurs notre maison en l’état, sans fermer de pièces. Nous avons toujours retrouvé notre maison dans un état impeccable.

Nous trouvons agréable de rencontrer les personnes avec qui nous échangeons et on s’arrange toujours pour les rencontrer à l’aller ou au retour ! Par exemple, nous allons les chercher à l’aéroport ou à la gare et faisons ainsi connaissance. Nous prenons un repas ensemble, c’est très convivial et chaleureux.

L’inconvénient, s’il y en a un, est que le rayon d’action est plus limité, surtout dans un grand pays : par exemple, lorsque nous étions à Québec, nous avions loué un gîte 3 jours pour nous permettre d’aller voir les baleines et visiter le coin. Vous pouvez, bien sûr, combiner un échange avec un périple sur place après l’échange, comme nous l’avions fait en Janvier 2012 en Australie.

L’échange de maisons est particulièrement intéressant si vous souhaitez visiter une ville. Nous avions été sollicités par des Américains de New York, et avons échangé nos maisons pendant 15 jours en octobre 2012. Nous avions même eu droit à une interview et un article dans Paris-Match, voir ICI  . 

Alors, convaincus et prêts à vous lancer ?

ECHANGEZ VOTRE MAISON

Nous sommes à votre disposition si vous avez des questions.

Les commentaires sont fermés.