10/10/2022 : Buenos Aires – Tandil (412km)

10/10/2022 : Buenos Aires – Tandil (412km)

La Patagonie argentine et chilienne

Debout 6h30, il fait grand jour et nous avons bien dormi. l’agence de location (RutaSur) vient nous chercher à 9h30. Le dépôt est au nord de Buenos Aires à une trentaine de kms. Nous prenons un solide petit déjeuner car la journée va être longue et sans doute stressante avec la sortie de Buenos Aires !

Petit déjeuner à l'hôtel à Buenos Aires          Notre hôtel-restaurant ambulant

Le chauffeur est à l’heure et nous arrivons au dépôt vers 10h, avec déjà un aperçu de la circulation « intense » de Buenos Aires ! Accueil sympathique, on se connait un peu car nous avions pas mal échangé auparavant. Nous écoutons attentivement les explications sur le fonctionnement de notre nouvelle demeure ! Nous connaissions déjà ce genre de véhicule, voir notre périple dans le Kimberley australien en 2010.

Les péages de Buenos Aires           Les péages de Buenos Aires

Il est midi, et ça y est, on est parti ! un peu d’anxiété à l’idée de traverser Buenos Aires et de rouler sur des 2×6 voies ! Il y a des péages tous les 2 ou 3 km et l’on paye en liquide des sommes dérisoires (enfin, pour nous), 100, 80 pesos, c’est à dire 50 et 40 centimes d’euros ! Finalement, on sort sans encombres et sans erreurs de la capitale après une cinquantaine de kilomètres, ouf !

Sur la route entre Buenos Aires et Tandil          Sur la route entre Buenos Aires et Tandil

Beaucoup de monde sur la route, et nous sommes surpris de voir les argentins pique-niquer au bord de l’autoroute !

Des argentins pique-niquent en bord de route à la sortie de Buenos Aires          Des argentins pique-niquent en bord de route à la sortie de Buenos Aires

 

Des argentins pique-niquent en bord de route à la sortie de Buenos Aires          Sur la route entre Buenos Aires et Tandil

Nous n’avons pas osé nous arrêter dans Buenos Aires pour nous ravitailler,

Villa Général Belgrano - Argentine          Villa Général Belgrano - Argentine

aussi on s’arrête dans une station service pour acheter des sandwichs et des biscuits que l’on déguste dans notre « salle à manger »!

Notre hôtel-restaurant ambulant          Notre hôtel-restaurant ambulant

 

Une gaucho argentine          Une gaucho argentine

Nous sommes bien en Argentine, avec des « gauchos » au bord de la route…

Sur la route entre Buenos Aires et Tandil          Sur la route entre Buenos Aires et Tandil

       Le pays est très grand, 5 fois la France, et ils ne s’encombrent pas de virages, les routes sont très droites…   

    Sur la route entre Buenos Aires et Tandil          Sur la route entre Buenos Aires et Tandil

 

    Sur la route entre Buenos Aires et Tandil          Sur la route entre Buenos Aires et Tandil

Nous approchons de Tandil , notre première étape, une ville de 100 000 habitants. 

Sur la route entre Buenos Aires et Tandil          Le lac del Fuerte à Tandil - Argentine

Une très jolie ville avec son lac au milieu !

Les statues de Don Quichotte et Sancho Panza à Tandil          Eglise du Saint Sacrement - Tandil - Argentine

Les statues de Don Quichotte et Sancho Panza et la belle église du Saint Sacrement.

Tandil - Argentine

Il est presque 18h et on trouve un supermarché Carrefour, avec un monde fou ! On fait juste un petit ravitaillement car il nous faut trouver le camping repéré grâce à l’application iOverlander.

Arrivée au camping Blanco Nacional de Tandil          Arrivée au camping Blanco Nacional de Tandil

Il s’agit du Camping – Centro Náutico del Fuerte. Hélas, l’accueil est fermé mais on peut s’installer quand même. Pas de problème de place, nous sommes tout seuls ! les branchements électriques ne fonctionnent pas, mais on s’en fout !

Notre restaurant ambulant          La cuisine de notre hôtel-restaurant ambulant

        On prend le temps de s’installer et de vider nos valises avec méthode car le « studio » n’est pas bien grand ! Le plafond n’est pas très haut, heureusement nous non plus ! 😀  😉 

Il est 20h30 et l’on dîne enfin, beef + pâtes et yaourt arrosé d’un bon vin argentin. Voilà pour notre 1ère étape, on va prendre nos marques…

A 22h, on est monté se coucher, monté est bien le mot juste car ce fut assez difficile, surtout pour moi (Luc) avec ma grande souplesse naturelle ! 😉 

Bonne nuit et à demain, si on arrive à se lever…

 

La Patagonie argentine et chilienne

 

Taggé , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *